Le comité anti-gaz de schiste, appelé comité des 22, a repris de l’activité immédiatement après l’annonce d’Ahmed Ouyahia et s’attelle à mobiliser pour tenter de faire renoncer le gouvernement à son projet.

L’annonce, pour le moins inattendue, faite avant-hier par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, relative à l’autorisation d’exploitation du gaz de schiste, est très mal accueillie par les habitants d’In Salah, farouchement opposés à cette option. ⇒⇒⇒⇒

 

Manifestation, en 2015, des populations d’In Salah contre l’exploitation du gaz de schiste. © Archives Liberté
#BastaGaz   #BastaGazAles

Environ 250 personnes ont manifesté samedi devant l’Assemblée nationale, à Québec, pour demander le retrait de la Loi sur les hydrocarbures et rappeler au gouvernement qu’il a promis lors de la Conférence sur le climat de Paris, en 2015, d’interdire l’exploitation des gaz de schiste sur le territoire québécois.  ⇒⇒⇒⇒

 

© Fournis par Radio Canada Manifestants contre l’exploitation pétrolière à Québec
#BastaGaz  #BastaGazAles

L’Écosse a annoncé mardi qu’elle allait faire interdire la technique de la fracturation hydraulique pour exploiter le gaz et le pétrole de schiste, évoquant l’opposition des riverains.

⇒⇒⇒⇒

#BastaGaz  #BastaGazAles

Paris – Tourner la page de la production d’hydrocarbures en France: le projet de loi « Hulot », qui arrive mardi à l’Assemblée, est « un signal fort » pour le gouvernement, mais laisse certains défenseurs de l’environnement un peu sur leur faim et inquiète le secteur.⇒⇒⇒⇒

#BastaGaz  #BastaGazAles

Le premier ministre Philippe Couillard tente de rassurer le monde municipal, qui dénonce le projet de règlement de son gouvernement sur les hydrocarbures: il s’engage à permettre aux municipalités de soustraire leur territoire à l’exploitation et à l’exploration pétrolière. ⇒⇒⇒⇒

 

#BastaGaz

#BastaGazAles

Les secteurs extrêmement polluants continuent de recevoir des aides publiques, malgré les engagements européens. D’après une étude du Réseau action climat publié jeudi, parmi ces subventions, les aides «directes» seraient toujours de 4 milliards d’euros par an.

Lire la suite

#BastaGaz

#BastaGazAles

Pour produire un baril de pétrole, il faut 3 à 5 barils d’eau ! Cette quantité peut aller jusqu’à 10 quand les champs pétrolifères sont difficiles d’accès. Pour le gaz de schiste, les besoins ne sont pas moindres : la production d’un mètre cube de ce gaz non conventionnel nécessite l’utilisation de 30 à 40 mètres cubes d’eau…  ⇒⇒⇒⇒