AFFICHE29-A3 (2)

Le collectif Basta Gaz Alès organise le samedi 17 mai à 20 H 30 une projection de ce documentaire au cinéma « les Arcades » à Alès , elle sera suivie d’un débat et d’une rencontre avec deux représentants argentins et Juliette Renaud, Chargée de campagne aux Amis de la Terre France ainsi qu’avec les membres du collectif.

France 2011: suite à une très forte mobilisation citoyenne, une loi est votée, interdisant la fracturation hydraulique sur le territoire français, avec notamment pour conséquence l’abrogation du permis dit de Montélimar, qui avait initialement été accordé à Total.

Mais rien n’empêche cette entreprise d’aller exploiter les gaz et huiles de schiste ailleurs, en Europe et dans le monde. Second opérateur de gaz en Argentine, Total acquiert avant toutes les autres grandes multinationales du secteur, des permis de gaz non conventionnels dans la province de Neuquén en Patagonie, y compris au sein d’une aire naturelle protégée.

Le bassin de Vaca Muerta, qui s’étend sur 30 000 km 2 devient vite le nouvel eldorado des compagnies pétrolières telles que Chevron, YPF, Shell, Apache : l’Argentine serait le troisième pays mondial en terme de réserves potentiellement exploitables de gaz et pétrole de schiste.

Accaparement de terres, répression… les populations, notamment les communautés Mapuche et les petits paysans, qui souffrent déjà des impacts de décennies d’exploitation conventionnelle de pétrole et gaz se retrouvent piégées par les majors étrangères et YPF, la compagnie renationalisée. Le gouvernement a donné son accord sans les consulter. La résistance commence.

Pour témoigner de cette résistance en Patagonie argentine, Les Amis de la Terre France ont produit un nouveau documentaire « Terres de schiste » réalisé par Grégory Lassalle.

Le documentaire fait aussi le parallèle avec la situation en France en abordant le cas du permis de Montélimar initialement accordé à Total puis abrogé en 2011, et la mobilisation citoyenne qui est née il y a plus de 3 ans.

Un rapport, élaboré par Les Amis de la Terre France, l’Observatorio Petrolero Sur, Les Amis de la Terre Pays-Bas et Les Amis de la Terre Europe, fournit une vision détaillée de la problématique de l’exploitation des gaz et pétrole de schiste en Argentine, et contient des études de cas sur trois entreprises : Total, Shell et Chevron. Il sera publié le 13 mai 2014.

Pour présenter leur nouveau documentaire et ce rapport, Les Amis de la Terre France organisent du 13 au 31 mai 2014 une tournée européenne qui sera aussi l’occasion d’activités de plaidoyer et d’échanges d’expériences entre les militants argentins et européens (France, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Espagne).

À l’occasion de cette tournée européenne, Les Amis de la Terre invitent deux représentants argentins

· Une représentante de la « Multisectorial de Neuquén contra el Fracking », réseau qui rassemble les militants et communautés mobilisés dans cette province de Patagonie.

· Diego di Risio, de l’Observatorio Petrolero Sur, un des rédacteurs du rapport. Partenaire des Amis de la Terre et membre d’Oilwatch international, l’Observatorio Petrolero Sur est une organisation argentine qui, au travers d’un travail de terrain et d’activités de formation et de diffusion, apporte un accompagnement aux communautés affectées qui résistent à l’expansion pétrolière et gazière, et contribue à leur articulation au niveau régional et national. Diego pourra apporter son analyse et expertise sur la reconfiguration de la politique énergétique argentine, le rôle des multinationales et du gouvernement argentin.

Site web de la campagne : http://www.terresdeschiste.fr

Télécharger Les Amis de la Terre – tournée europénne GdS Argentine-1

Télécharger l’affiche du documentaire: affiche terre de schiste fr-1

commentaires