Gaz de schiste : La rentabilité à long terme de l’industrie est très discutable, selon des études.

Publié: 30juin par clata2013 dans Actualité, ECONOMIE, IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES, Le gaz de schiste?, Monde, NI ICI NI AILLEURS
Tags:, , , , , , , , , ,

gaz_de_s-puits_au_texas_v_1-5280d

Au Texas, des milliers de puits pour produire le gaz de schiste –

Traduction libre d’un reportage d’Andrew Nikiforuk publié dans le quotidien The Tyee

Après avoir étudié les données de production de 65,000 puits forés dans 31 formations géologiques différentes de schiste non conventionnel en 2012, David Hugues prédit que l’industrie sera dans le gros pétrin à cause de sa révolution d’hydrocarbures non conventionnels en Amérique du Nord.

L’éminent géologue, qui étudie les ressources énergétiques du Canada depuis 4 décennies, nous prévient que les opérations de pétrole et de gaz de schiste ont 4 gros défis à relever: les coûts d’investissements à la hausse, un rendement inégal et une empreinte environnementale croissante, le tout menant vers un épuisement rapide (de la ressource).

« Le gaz de schiste peut continuer à prendre de l’ampleur, mais seulement avec des coûts plus élevés, et cette croissance exigera une série de forages en escalade accompagnée de coûts financiers collatéraux et environnementaux – et sa durabilité à long terme est très discutable, » prédisait Hugues il y a 2 ans de cela.

Des données économiques récentes sur l’industrie cueillies de Bloomberg, Energy Analyst et même International Energy Agency démontrent que Hugues visait juste.
Les mauvaises nouvelles économiques du schiste, un roc dense qui se trouve à 2 ou 3 kilomètres sous terre, viennent de plusieurs sources clés.

Des prêts incessants

La première alerte sonna en 2013 dans un rapport de Virendra Chauhan, un analyste d’Energy Aspects de Londre l’an passé.
« L’autre histoire du schiste » rapportait que les taux d’épuisement des puits de schiste, produisant soit du pétrole ou du schiste, étaient si importants que les compagnies devaient constamment emprunter plus d’argent pour forer encore plus de puits.

Lire la suite http://lesamisdurichelieu.blogspot.ca/2014/06/les-rendements-decroissants-suite-au.html?spref=fb

Les commentaires sont fermés.