(…) Les points prioritaires que les députés doivent ajouter dans le projet de loi sont les suivants :

• Un objectif intermédiaire de réduction de la consommation d’énergie en 2030 pour un meilleur suivi de cet enjeu prioritaire
• L’abaissement du seuil pour la réalisation d’un Plan de déplacements urbains (PDU) (actuellement, ce seuil est à 100 000 habitants) en complément des plans de mobilité rurale, et l’obligation de réaliser un Plan de déplacement d’entreprise (PDE) pour les entreprises de plus de 50 salariés pour encourager les mobilités alternatives (transports en commun, vélo et covoiturage)
• Une meilleure lisibilité et stabilité des modes de soutien aux énergies renouvelables et la suppression de la proposition de passer par des ordonnances pour les modifier
• Une durée limite de fonctionnement pour les centrales nucléaires
• Une vraie ouverture pour le tiers financement afin de permettre aux collectivités de développer des solutions facilitant la rénovation
• L’arrêt des financements publics aux énergies fossiles, la transparence du secteur financier sur ses investissements dans ce secteur et des moyens pour les réduire
• Une trajectoire pour la contribution climat énergie qui atteigne 100 euros la tonne de CO2 en 2030

Pour faciliter le décryptage des débats, nous mettrons à jour le Transitiomètre chaque matin en fonction des amendements votés la veille. (…)

Lire la suite http://www.rac-f.org/Transition-energetique-Il-est

Les commentaires sont fermés.