non-GDS-700

Alors que la semaine dernière Nicolas Sarkozy faisait l’apologie des hydrocarbures de schiste, en Seine-et-Marne, le collectif fertois, à l’origine de la mobilisation de 2011 interdisant la fracturation hydraulique, s’inquiète d’un revirement de situation.

Pour son grand retour médiatique, Nicolas Sarkozy a surpris en remettant sur le tapis le dossier « hydrocarbures de schiste » qu’il avait pourtant lui-même scellé en 2011, suite à la loi Jacob interdisant la fracturation hydraulique.

En Seine-et-Marne, les députés-maires UMP de Coulommiers et Provins, Franck Riester et Christian Jacob, ont rappelé leur position quant à l’interdiction de la fracturation hydraulique, en regrettant qu’une commission pour chercher d’autres moyens d’extraction n’ait pas vu le jour.
En Seine-et-Marne, le collectif fertois est inquiet. L’association craint de voir d’ici quelques années l’autorisation d’extraction des hydrocarbures dit non-conventionnels.

Isabelle Lévy, membre du collectif fertois, était l’invitée d’Anne-Sophie Vomscheid sur 77FM lundi 29 septembre :

L’interview http://www.77info.fr/index.php?page=article&id_art=1900&nom_rubrique=Ecologie&nom_rubrique1=Sante&titre_article=SCHISTE+++le+collectif+fertois+inquiet

Les commentaires sont fermés.