(…) A Lille, un petit groupe de manifestants s’est réuni en début d’après-midi sur la Grand’Place de Lille. Membres du collectif «houille-ouille-ouille», ils sont hostiles aux gaz de schiste mais aussi à l’extraction du gaz de couche de charbon dans la région Nord-Pas-de-Calais.

«Le gouvernement tient un double discours», a estimé Isabelle Lévy, porte-parole d’un collectif de Seine-et-Marne opposé au gaz de schiste, présente à la manifestation parisienne.

«D’un côté Ségolène Royal assure que tant qu’elle sera ministre, il n’y aura pas d’investigation sur le gaz de schiste en France. Mais douze demandes de nouveaux permis de recherche sont soumis actuellement à sa signature».

«Pour le moment, elle a seulement refusé celui qui concernait le Lubéron. Si elle est cohérente, elle doit rejeter aussi les autres permis», selon Mme Lévy.

Ces dossiers de permis de recherche visent des hydrocarbures liquides ou gazeux «conventionnels», sans recours à la fracturation hydraulique — interdite par la loi Jacob de 2011.

Or, pour ces collectifs, tous ces projets sont en fait «des permis ayant pour objectif des hydrocarbures non conventionnels», dont font partie les gaz et pétrole de schiste.

«Il ne faut pas autoriser ces permis. Mme Royal ne sera pas ministre éternellement», relève Mme Lévy.(…)

En savoir plus http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/manifestations-en-france-contre-le-gaz-de-schiste-150-ia0b0n2431024

Les commentaires sont fermés.