Suite à la mobilisation des collectifs de citoyens, des élus locaux et du Parc naturel régional du Luberon concernant le projet d’attribution d’un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux dit “permis du Calavon (PERH), la ministre de l’Ecologie avait adressé un courrier, en date du 6 octobre 2014, au Président du Parc lui indiquant que le permis sera refusé ( https://bastagazales.fr/2014/10/08/hydrocarbures-et-gaz-de-schiste-je-ne-donnerai-pas-dautorisation-dans-le-luberon/).

Parallèlement, Olivier Florens, vice-président du Conseil général de Vaucluse avait sollicité le 2 octobre 2014, une audience auprès de la Ministre. Celui-ci a été reçu, accompagné d’une représentante du collectif « Vaucluse sans Gaz de schiste », Irène Bouré, non pas par la Ministre mais par son conseiller spécial, Jean Louis Bianco, le 15 octobre 2014.

Ceux-ci ont publié un communiqué de presse suite à leur rencontre.

Communiqué de presse 16/10/2014:

Rencontre avec Mr Jean Louis Bianco, Conseiller spécial auprès de Madame Ségolène Royal.

Nous avons été reçus le 15/10/2014 au ministère de l’écologie par Mr Jean Louis Bianco, Conseiller spécial de Madame Ségolène Royal suite à notre demande en date du 2 octobre avec beaucoup de courtoisie et d’écoute.

Cependant, au vu des enjeux autour du gaz de schsite et de la transition énergétique, nous avons ressenti au cours de cet entretien une impression de malaise face à nos interlocuteurs qui semblaient découvrir beaucoup d’informations sur le sujet.

A la fin de l’entretien, chaque partie convenait que ce dossier était tentaculaire et devait être traité en urgence.

Face aux informations remontées par les collectifs et le travail de mobilisation déployé depuis 3 semaines, il n’est pas envisageable de poursuivre dans le flou juridique des PERH et le déficit d’information grave des populations comme des services de l’Etat aux plus hautes instances.

Nous avons été frappés par la méconnaissance de nombreux points du seul dossier du permis du Calavon.

Il n’est pas « normal  » qu’on nous demande ce que l’on veut de plus après les déclarations claires de la Ministre sur le GDS.

En conséquence, nous relatons ici nos demandes et propositions exposées lors de cet entretien au Ministère, nous souhaitons :

– Un moratoire avant le 30 décembre 2014 : il appartient au ministère de ventiler entre les permis existants et ceux seulement à l’instruction qui doivent être suspendus sine Die
– La création d’une mission interministérielle sur les PERH large spectre avant le 30 novembre 2014
– Une proposition de loi d’ici février 2015

Quant au PERH calavon, nous demandons :

– La date du rendu de l’arrêté de rejet
– La publication de l’intégralité des commentaires adressés au cours de la consultation publique
– Une note de synthèse circonstanciée avec sa date de parution
– La publication de cette note dans les départements et communes concernés par le périmètre du permis.

Contact : Olivier Florens : 06 03 81 71 11 Irène Bouré 06 86 70 34 42

http://gazdeschistesprovence.wordpress.com/2014/10/22/gds-permis-du-calavon-rencontre-dolivier-florens-et-irene-boure-collectif-vaucluse-sans-gaz-de-schiste-avec-jean-louis-bianco-conseiller-special-aupres-de-segolene-royal/

Les commentaires sont fermés.