Présente dans 130 pays, Total s’oppose souvent aux ONG

Publié: 23octobre par clata2013 dans Actualité, France, LOBBIES & Co. : Ils vous manipulent !
Tags:, , , , , , ,

« La mission de Total n’est pas de restaurer la démocratie dans le monde. Ce n’est pas notre métier. Total n’est ni un outil politique ni une ONG. » Cette phrase, prononcée par le défunt PDG de Total Christophe de Margerie à propos des activités de la multinationale en Birmanie, résume à elle seule la relation conflictuelle de l’entreprise française avec les Organisations non gouvernementales.

Dans les années 1990 et 2000, alors que Total construit un gazoduc de plus de 400 km entre la Birmanie et la Thaïlande, plusieurs ONG reprochent à l’entreprise d’être le principal soutien financier de la junte militaire birmane et dénoncent « le recours à une main d’œuvre forcée, […] les forces de la Junte utilisant aussi bien les hommes, les femmes, que les enfants et les vieillards ».

« Il est reproché à Total d’avoir eu connaissance de l’infraction de travail forcé, […] d’en avoir profité directement, faisant de Total un véritable auteur de l’infraction de séquestration », précise l’ONG Sherpa. L’entreprise est même accusée d’avoir couvert des exécutions. La Birmanie est « le cas qui faisait tellement d’éclaboussures qu’il a forcé Total à passer un accord à l’amiable », explique à « L’Obs » Marie-Laure Guislain, responsable du contentieux du programme « Globalisation et Droits Humains – RSE » de l’ONG.

Lire la suite http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20141022.OBS2846/mort-de-margerie-total-la-bete-noire-des-ong.html

Les commentaires sont fermés.