Les Etats européens se sont mis d’accord durant la nuit sur le Paquet énergie climat 2030. Un accord médiocre, comportant des objectifs très faibles sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, sur les économies d’énergie et sur les énergies renouvelables. Les Etats-membres de l’UE tournent le dos aux recommandations du GIEC et à leurs engagements de viser une limitation à 2°C du réchauffement climatique.

Sale nuit pour le climat. Le paquet-énergie climat 2030 (PEC 2030) validé durant la nuit de jeudi à vendredi à Bruxelles par les chefs d’Etat et de gouvernement des 28 Etats-membres institue un revirement majeur de l’UE en matière de lutte contre les dérèglements climatiques.

Les représentants de l’UE et de ses Etats-membres ne manquent pas une occasion pour affirmer qu’il faut agir urgemment pour ne pas aller au delà des 2°C de réchauffement climatique global et qu’il faut, pour cela, agir « conformément aux exigences scientifiques ». Depuis la nuit du 23 au 24 octobre, les représentants de l’UE et de ses Etats-membres ne pourront plus l’affirmer. De facto, ils ont tourné le dos aux exigences et recommandations scientifiques. Ils rejoignent la classe des délinquants du climat.

En savoir plus http://www.reporterre.net/spip.php?article6482

Télécharger le texte de l’accord (en anglais) : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/ec/145356.pdf

Les commentaires sont fermés.