Algérie: 3 consortiums étrangers signent des contrats d’exploitation d’hydrocarbures

Publié: 29octobre par sebasta dans Actualité, HYDROCARBURES NC, Le gaz de schiste?, Monde, NI ICI NI AILLEURS
Tags:, , , , , , , ,

Alger – Trois consortiums de sociétés étrangères ont signé mercredi à Alger des contrats pour l’exploitation de périmètres d’hydrocarbures en Algérie, dans le cadre du premier appel d’offres lancé par ce pays depuis l’attaque meurtrière contre le complexe gazier d’In Amenas en 2013.

Ces contrats concernent la recherche et la mise en exploitation de quatre blocs pétroliers attribués par l’Agence nationale de valorisation des hydrocarbures (Alnaft) en septembre à ces consortiums.

JA2755p088_info1

(…)

Le montant des investissements pour la première phase, qui est de trois ans, est de l’ordre de 150 millions de dollars. C’est un engagement minimum sur lequel les compagnies se sont engagées, a déclaré à l’AFP le président du comité de direction d’Alnaft, Sid Ali Betata, en marge de la signature.

Le montant des investissements prévus pour toutes les étapes de la recherche précédant l’exploitation devraient atteindre 270 millions de dollars, a-t-il précisé.

Le groupement Enel-Dragon Oil va investir 60 millions de dollars pour l’exploration des périmètres qui lui ont été attribués, a indiqué de son côté le vice-président amont gaz d’Enel Marco Arcelli.

Enel est l’un des plus grands acheteurs de gaz d’Algérie avec 15% des exportations algériennes. Nous regardons l’Algérie comme un pilier important de la sécurité énergétique de l’Europe du Sud, a-t-il dit à l’AFP.

(…)

L’appel d’offres portait sur 31 blocs pour l’exploitation d’hydrocarbures de type conventionnel (pétrole et gaz) et non conventionnel (gaz de schiste), mais seuls quatre périmètres ont intéressé les compagnies.

Cet appel d’offres était le quatrième depuis que l’Algérie a révisé en 2013 sa loi sur les hydrocarbures en vue de favoriser l’exploration et la production du pétrole et du gaz non conventionnels, dont le gaz de schiste. M. Betata a annoncé qu’un cinquième appel d’offres était en préparation et qu’il serait lancé dans quelques semaines.

Aucune offre en revanche n’avait été présentée pour le gaz de schiste, dont l’exploitation éventuelle a soulevé une levée de boucliers dans le pays. Le ministre de l’Énergie avait déjà affirmé que l’Algérie commencerait l’exploitation du gaz de schiste dans les années à venir.

L’article complet sur : http://www.romandie.com/news/532073.rom

Plus de détails sur : http://www.lematindz.net/news/15534-5-compagnies-se-partageront-des-blocs-dexploitation-dhydrocarbures-en-algerie.html

Les commentaires sont fermés.