image

Photo: La Presse canadienne Darryl Dyck

Alors que le Canada continue à miser sur l’exploitation de ses immenses réserves de pétroles et de sables bitumineux, un rapport montre que l’opposition du public a coûté 14 milliards € aux industriels. Un signe de plus de la résistance croissante à la plus polluante des énergies fossiles.

Les campagnes anti-sables bitumineux, efficaces

Alors que le président français fait une halte dans l’Alberta, on apprend que les campagnes et protestations du public ont causé une chute de chiffre d’affaires très importante aux industriels. A en croire l’étude récente de l’Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA) (1), elles leur ont coûté 14 milliards d’euros de CA en moins.
11 milliards de plus ont été perdus à cause de goulets d’étranglement dans les transports du pétrole et du fait de l’afflux de quantités de pétrole de schiste de basse qualité, comme l’explique le Material Risks report,qui tente d’évaluer l’impact des manifestations écologistes sur les industriels de l’énergie.

Lire la suite http://www.consoglobe.com/sables-bitumineux-resistance-cg

Public opposition has cost tar sands industry $17bn, says report http://www.theguardian.com/environment/2014/nov/03/protests-tar-sands-industry-17bn-report

Télécharger le rapport : http://priceofoil.org/content/uploads/2014/10/IEEFA.OCI_.Material-Risks-FINweb2-1.pdf

Les commentaires sont fermés.