image

Photo: Pedro Ruiz Le Devoir 

Québec solidaire dépose à l’Assemblée nationale 34 000 nouveaux formulaires de refus. Au nom du regroupement Vigilance hydrocarbures, Québec solidaire entend déposer ce jeudi à l’Assemblée nationale 34 000 formulaires signés par des citoyens de la vallée du Saint-Laurent qui s’opposent à la présence de l’industrie du gaz de schiste, a appris Le Devoir. Cela porte à 66 000 le nombre de refus formels dans le sud de la province. «Même si le gouvernement semble faire la sourde oreille, le message est clair : l’acceptabilité sociale n’est pas au rendez-vous. Les citoyens veulent protéger leur milieu de vie », résume l’un des instigateurs de la démarche, Jacques Tétreault.

Les formulaires en question soulignent ainsi que l’exploitation du gaz de schiste comporte « des risques pour l’eau, l’air, les terres, le climat et la santé humaine ». Ils font aussi état des problèmes de fuite des puits, une fois l’exploitation terminée. Même en phase exploratoire, ces risques existent. Les entreprises qui souhaitent exploiter le gaz de schiste ont déjà foré 31 puits dans le sud de la province, dont 19 ont laissé fuir accidentellement du méthane.

Lire la suite http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/423104/66-000-fois-non-au-gaz-de-schiste

Les commentaires sont fermés.