Chevron n’aurait pas terminé l’évaluation du potentiel de gaz de schiste en Roumanie

Publié: 11novembre par clata2013 dans Actualité, Le gaz de schiste?, LOBBIES & Co. : Ils vous manipulent !, Monde, NI ICI NI AILLEURS
Tags:, , , , , , , ,

ponta

Le premier ministre roumain, Victor Ponta

Par un communiqué de presse, la compagnie américaine Chevron a  réagi à la déclaration du Premier ministre roumain qui avait exprimé des doutes sur l’existence de réserves de gaz de schiste en précisant qu’elle n’avait pas encore terminé l’évaluation du potentiel de gaz de schiste en Roumanie (https://bastagazales.fr/2014/11/10/la-roumanie-na-pas-le-gaz-de-schiste-selon-son-premier-ministre/) .

Le Premier ministre, Victor Ponta, au milieu de la campagne présidentielle, avant le deuxième tour, le 16 novembre, avait déclaré, dimanche 9 novembre, que la Roumanie avait «combattu très dur pour quelque chose que nous ne disposons pas. » sans apporter d’autres précisions.

« Chevron analyse les données recueillies au cours de ses opérations de forage et sismiques afin de mieux comprendre le potentiel des ressources de gaz naturel de schiste », a déclaré à Reuters la compagnie, « lorsque l’analyse sera terminée, les résultats seront communiqués à l’Agence nationale des ressources minérales (ANRM).

Chevron a affirmé qu’elle avait finalisé les travaux d’exploration sur un puits situé dans le village de Pungesti à l’est de la Roumanie, après avoir reporté à plusieurs reprises les opérations en raison de protestations de la population locale. Chevron possède également des droits sur trois permis en Roumanie près de la mer Noire.

Chevron says yet to finish Romanian shale gas assessment – Chevron dit qu’elle doit terminer encore l’évaluation du gaz de schiste roumain http://www.reuters.com/article/2014/11/10/us-romania-shale-chevron-idUSKCN0IU13Y20141110

Selon notre correspondante en Roumanie, le premier ministre roumain a fait cette déclaration alors qu’il est en campagne pour briguer la présidence du pays et à la veille du second tour qui aura lieu le16 novembre 2014, l’opposant à son adversaire Klaus Iohannis.
Au travers de cette déclaration, il chercherait désespérément des votes ayant été informé, par son équipe, qu’il est en train de perdre des voix, même dans les fiefs les plus traditionnels de son parti.
En raison de la forte mobilisation de la diaspora roumaine dans cette campagne et d’un vote qui pencherait surtout pour son adversaire M. Ponta lancerait ce type de message dans l’espoir d’obtenir le vote des indécis.
Les géologues n’auraient pas confirmé sa déclaration, pas plus que des responsables de compagnies roumaines ou des prospecteurs.

Les commentaires sont fermés.