En quatre ans, le dossier du gaz de schiste est devenu l’emblême du problème énergétique français. En 2010, Jean-Louis Borloo accorde des permis d’exploration pour des hydrocarbures non-conventionnels. Les populations voisines se mobilisent. Face à la pression, Nathalie Kosciusko-Morizet annule les permis. La loi élaborée dans l’urgence laisse subsister une certaine ambiguïté. L’article 2 organise la recherche pour une alternative. Au sein du parti socialiste, deux camps s’affrontent, celui du député Christian Bataille et d’Arnaud Montebourg, en faveur d’une exploitation, et celui de Delphine Batho et Nicole Bricq, hostile.

Erreur
Cette vidéo n’existe pas

Pour revoir le documentaire La démocratie fracturée diffusée hier sur France3 : http://www.france3.fr/emissions/documentaires/videos/112451707

Les commentaires sont fermés.