Traduction de Max d’un article paru sur EcoWatch

santaarrested1

Une famille Père Noël et sept « lutins » arrêtés pour avoir protesté contre des infrastructures de Fracking
Stefanie Spear | 23 Décembre, 2014

Hier matin neuf personnes habillées comme M. et Mme Père Noël et leurs lutins ont été arrêtées et accusées d’obstruction à la circulation des camions après avoir bloqué les portes de l’installation de stockage de gaz de la société texane Crestwood Midstream sur la rive du lac Seneca dans l’État de New York. Ces résidents locaux protestaient contre le projet d’extension de stockage de gaz méthane qui contiendra du gaz explosif à haute pression dans des galeries de mines de sel abandonnées. (lien methane gas storage expansion project).

Le projet de Crestwood doit faire face à une opposition publique inégalée en raison de questions non résolues sur les instabilités géologiques des lignes de faille, la possible salinisation du lac et les préoccupations sur la santé publique. Les résidents locaux sont outrés que Crestwood ait reçu l’approbation de la Federal Energy Regulatory Commission pour stocker jusqu’à soixante millions de mètres cubes de méthane (gaz naturel) dans les cavernes le long de la rive ouest du lac Seneca où l’État de New York a interrompu en décembre les plans de stockage de propane et butane (GPL) en raison d’inquiétudes persistantes pour la sécurité, la santé publique et l’environnement.

Ces arrestations font suite aux 28 arrestations de la semaine dernière suite au blocus par des musiciens locaux de premier plan. Les membres du groupe de folk irlandais, Grady ont acclamé Richie Stearns et la violoniste Rosie Newton qui étaient parmi les personnes arrêtées. Lors du blocus d’un gros camion de pour pénétrer par les portes de Crestwood, les musiciens ont chanté, dansé, joué des instruments et tendu des bannières sur lesquelles on lisait « Cette terre est notre terre » et « gaz / eau: De quel côté êtes vous ? »

La campagne non-violente Seneca Lake, de désobéissance civile est dans sa neuvième semaine de blocus en vue d’arrêter la construction de l’installation de stockage de gaz compte un total cumulé de 170 arrestations.

Au projet gazier comptant plus de 60 galeries s’opposent plus de 200 entreprises, 11 municipalités, des milliers et des milliers de résidents de la région des Finger Lakes qui sont préoccupés par la menace qu’il représente pour la santé humaine, l’eau potable, l’économie locale, y compris l’industrie du tourisme.

Les commentaires sont fermés.