Ohio : Des familles forcées de fuir leurs maisons à cause de fuites de gaz non contrôlées dues au Fracking

Publié: 5janvier par bastagaz dans Actualité, Gaz de houille ou de couche, HYDROCARBURES NC, IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES, Monde, NI ICI NI AILLEURS
Tags:, , , , , , , ,

Traduction de Max d’un article paru sur EcoWatch

Plus de deux douzaines de familles ont dû fuir leur maison dans le comté de Monroe, dans l’est de l’Ohio alors qu’une fuite de gaz naturel hors de contrôle s’échappait d’un puits de fracturation hydraulique, révèle le Columbus Dispatch.

OhioFrackingLes sites fracturation sont devenus monnaie courante dans l’est de l’Ohio, de même que les accidents fracturation. Crédit photo: Ohio Réseau Droits Communauté

Selon le Ministère des Ressources Naturelles de l’Ohio (ODNR) porte-parole Bethany McCorkle, dont les équipes ont perdu le contrôle du puits le samedi 20 décembre, plusieurs jours ont été nécessaires avant d’être en mesure d’arrêter la fuite. Les familles ont été évacuées de leurs maisons dans un rayon de 2,5 km du puits près de la rivière Ohio. «Il y a eu durant quelques jours un flux régulier de gaz naturel en provenance de la tête de puits », a déclaré Mme McCorkle.

La société Texane Triad Hunter, qui possède le site de forage, a admis qu’il y avait bien une perte de contrôle d’un puits, le Stalder 3UH, situé dans le comté de Monroe, Ohio. Le puits Stalder 3UH préalablement foré et équipé, a été temporairement bouché et figé pour la préparation du forage de trois puits horizontaux additionnels « Utica » sur la dalle Stalder. Cependant, malgré les nombreuses mesures de précaution prises dans le cadre de l’obturation temporaire et l’arrêt du fonctionnement, la tête de puits a commencé à fuir de façon incontrôlable. Le personnel de Triad Hunter démontait la bride de la coiffe du puits quand une perturbation de la pression s’est produite. Ils ont tenté de boulonner et remettre cet équipement mais n’ont pas pu le faire en toute sécurité à cause du reflux de gaz naturel « .
« Triade Hunter a prévenu les autorités locales et le personnel de terrain pour que les résidents soient immédiatement évacués de la région. Actuellement, l’ensemble du personnel opérationnel sur le terrain a été contrôlé et aucune blessure n’a été signalée. Seul le personnel de surveillance reste positionné dans un centre de commandement près de l’emplacement du puits incriminé pour contrôler l’incident. Wild Well Control de Houston, Texas, a été mobilisé et se trouve actuellement sur place pour préparer les opérations de contrôle du puits. Des détails supplémentaires seront publiés dès qu’ils seront disponibles « . Selon Mme McCorkle, le site avait été « fracké » et connecté il y a un an.
« Toute cette situation est rare en général», dit-elle. « Une enquête approfondie va nous donner plus d’informations sur ce qui est arrivé, ce qui a mené à l’incident relaté ici et pourquoi il y avait tellement de pression. »

Etant donné le nombre croissant d’opérations de fracturation dans l’Ohio, cela pourrait devenir une situation inconfortable et durable pour les familles et toutes les personnes vivant dans la zone. « Il y a eu d’autres explosions et des incendies lors de la fracturation des puits sur des sites de forage dans l’Ohio, » conclu benoîtement la Dépêche sans fournir plus de détails.
En effet, beaucoup d’entre eux sont signalés dans le message. En Octobre, 400 autres maisons ont été évacuées dans le comté de Jefferson, également sur la rivière Ohio au nord du comté de Monroe, quand une fuite a jailli lors d’une opération de fracturation. Mme McCorkle affirme que l’ODNR enquêtait. En Juin, le site de fracturation de Clarington, a également pris feu dans le comté de Monroe, causant de multiples explosions. Cet accident a déversé de grandes quantités de produits chimiques toxiques dans un ruisseau voisin, tuant les poissons et la faune; la société exploitante du puits a attendu plusieurs jours avant de divulguer que les produits chimiques s’étaient répandus. Le ODNR enquête également sur cet évènement. Ceci s’est passé plusieurs jours après une autre fuite de gaz hors de contrôle à Bethel Township dans le comté de Monroe.
« La perte de contrôle de la fuite de gaz naturel sur le site de fracturation à Monroe County démontre, une fois de plus, le manque de prévoyance de la part du gouverneur de l’Ohio John Kasich, le législateur de l’Ohio et le ministère de l’Ohio des Ressources naturelles sur la question de la fracturation hydraulique, » a déclaré Alison Auciello, organisateur dans l’Ohio pour Food & Water Watch (Food & Water Watch )
« L’ODNR doit avoir la mémoire courte en affirmant que ces types d’accidents sont rares en général. Juste cette dernière information concernant les résidents d’été dans le comté de Monroe qui ont été évacués tandis que la plateforme d’Eisenbarth a explosé », a déclaré Auciello. « Tandis que la fuite dans comté de Monroe continue d’entraîner des évacuations, le gouverneur Andrew Cuomo a interdit mi-décembre la fracturation dans l’état de New York, en invoquant les préoccupations du ministère de la Santé de New York. Combien d’accidents faudra-t-il pour que le gouverneur John Kasich prenne l’exemple du gouverneur Cuomo, et prête attention à la science, écoute ses électeurs et se rende compte qu’il n’y a pas de fracking sécurisé? « 

Les commentaires sont fermés.