Le président Bouteflika plaide indirectement pour l’exploitation du gaz de schiste pourtant décriée par les populations du sud du pays mais aussi par l’opposition qui a vu son rassemblement contre tout recours à cette énergie non conventionnelle empêché par la police.

Lire la suite….

Les commentaires sont fermés.