Après le grand rassemblement ce samedi à Ouargla, et auparavant la visite d’une délégation de la CNLTD à In Salah, les militants et manifestants anti-gaz de schiste nourrissent de nouveaux espoirs : voir la cause s’étendre à travers le pays.
Pour Taleb Ahmed Abdellah, membre du comité des représentants de la société civile d’In Salah, la cause anti-gaz de schiste doit absolument sortir du Sud. «Nous souhaitons voir cette cause noble portée à l’est, à l’ouest et au centre du pays», espère-t-il après le succès qu’a connu le…

 

Lire la suite…

 

Les commentaires sont fermés.