Voici quelques questions-réponses tirées de rapports scientifiques et parlementaires sur le danger que représente l’exploitation de ce type de gaz. Qu’est-ce que le gaz de schiste ?

C’est du gaz naturel emprisonné depuis des dizaines de millions d’années dans la roche dite de schiste. Il est qualifié de «non conventionnel» parce qu’au contraire du gaz naturel, mieux connu, qu’on trouve dans de vastes réservoirs, celui-ci est coincé dans les interstices de la roche, à des centaines de mètres de profondeur, et éparpillé dans des millions de petites bulles. Donc très difficile à atteindre.

Pourquoi en parle-t-on soudain autant ?

C’est en effet étrange quand on sait que le gaz de schiste est connu depuis plus de 150 ans. Des progrès technologiques au tournant des années 2000 ont changé la donne, mais il représente  toujours un danger pour les nappes d’eau et l’environnement.

Aux Etats-Unis, on s’est alors mis à prospecter un peu partout avec un résultat entre 2007 et 2009. En Algérie, après la chute des prix du pétrole, le pouvoir,  qui ne s’est jamais préparé à l’après-pétrole…

 

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.