La ligne rouge de la fracturation hydraulique dans l’exploitation des “puits-tests” de gaz de schiste sera-t-elle franchie à In Salah? A en croire des citoyens de cette ville emblématique du mouvement anti-gaz de schiste, la réponse est affirmative.

Après quelques jours de mouvements inhabituels et suspects dans la région, des machines et du matériel destinés à la fracturation hydraulique, frappés du logo de la firme américaine Halliburton ont été aperçus dans la soirée d’hier mardi à In Salah…

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.