En cinq ans, le nombre d’emplois lié au solaire a bondi de 86% aux États-Unis. Ce secteur pèse désormais deux fois plus lourd que celui du charbon. Même Apple et Google ont choisi d’y investir massivement. Ce qui ne convient pas du tout aux énergéticiens historiques, qui n’hésitent plus à faire du lobbying anti-solaire.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.