Près de trois mois après le début de la contestation anti-gaz de schiste dans le Sud de l’Algérie, la mobilisation ne faiblit pas. Des centaines de personnes ont marché dimanche à In-Salah et d’autres ont observé un sit-in à Tamanrasset pour protester contre le projet d’exploitation des hydrocarbures non conventionnels.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.