En Algérie,un comité national contre l’exploitation du gaz de schiste a été crée. Il regroupe des experts et des militants de plusieurs régions du pays, mais il est basé à In Salah, ville de 50 000 habitants à plus de 1000 kilomètres de la capitale. C’est là qu’est situé le premier puits de gaz de schiste algérien. Et c’est là que les habitants manifestent contre l’exploitation de ce gaz depuis le 31 décembre dernier. Hacina Zegzeg est la représentante des opposants au gaz de schiste de In Salah. Elle est au micro de Leîla Beratto.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.