Depuis bientôt cinq ans, le dossier du gaz de schiste revient dans le débat, se met en veille mais jamais ne se ferme malgré la décision du gouvernement et de la ministre de l’écologie, Ségolène Royal.

Encore récemment, un rapport secret enterré lors du passage d’Arnaud Montebourg au gouvernement refait surface, promettant une alternative innovante à la fracturation hydraulique interdite depuis la loi du 13 juillet 2011.

De quoi s’agit il?

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.