Il y avait Claude Allègre (and co) qui niaient le réchauffement climatique ou son origine anthropique. Il y a dorénavant des climato-sceptiques bien plus dangereux : ceux qui ne prennent pas au sérieux les exigences climatiques et qui soutiennent l’exploitation des énergies fossiles, comme l’illustre le débat autour du rapport commandé par Arnaud Montebourg.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés.