Le Salvador devra-t-il verser 301 millions de dollars pour avoir préféré une eau propre à l’or ?

Publié: 22avril par bastagaz!ales dans Actualité

Gaz de Schiste Provence

 – Observatoire des multinationales// // //

Arbitrage international

20 avril 2015 par Gabriel Labrador

Une firme minière australo-canadienne poursuit le gouvernement du Salvador devant un tribunal arbitral privé parce que celui-ci lui a refusé une licence minière, en raison des menaces qu’elle représenterait pour les ressources en eau du pays. Un nouvel exemple des problèmes associés aux traités d’investissement et à leurs mécanismes de protection des investisseurs.

Cet article a été publié initialement le 9 avril 2015 par Equal Times. Traduit de l’espagnol.

Le gouvernement du Salvador, en Amérique centrale, pourrait être contraint de payer 301 millions de dollars US de dommages et intérêts à une société minière australo-canadienne, OceanaGold, pour avoir rejeté sa demande de permis d’exploitation minière en raison de la dégradation environnementale que ce projet aurait causé.

Le Salvador a déjà les plus sérieux problèmes d’approvisionnement d’eau de toute la région. En conséquence, le gouvernement…

View original post 1 025 mots de plus

Les commentaires sont fermés.