C’est un nouvel exemple de la porosité des institutions européennes aux pressions des grandes entreprises, surtout lorsque ces dernières sont activement soutenues par des gouvernements comme celui de la Grande-Bretagne.

Lire la suite……

Les commentaires sont fermés.