Le gouvernement Couillard vient d’accorder un contrat en vue de la réalisation d’une étude qui devra « estimer et décrire » les infrastructures qui seraient nécessaires pour exploiter le pétrole de l’île d’Anticosti, a appris Le Devoir. Le document devrait notamment évoquer la construction d’un réseau de pipelines, mais aussi les marchés d’exportation pour l’hypothétique ressource.

Lire la suite……

 

Les commentaires sont fermés.