Sur le campus de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), les plantes résistantes à la sécheresse entourent désormais la cafétéria. Mais Stephanie Pincetl, la directrice du Centre pour le développement durable (California Center for Sustainable Communities) de l’université, n’est pas particulièrement impressionnée. Entre 1976 et 1979, alors qu’elle travaillait au bureau du gouverneur – déjà le démocrate Jerry Brown – elle avait obtenu un financement pour exposer un jardin résistant à la sécheresse, à Sacramento. C’était une première.⇒⇒⇒⇒

 

 

Les commentaires sont fermés.