Une odeur de souffre, des hommes en combinaison qui s’affairent dans un champ, la route de Leudeville coupée puis mise en circulation alternée et des allers-retours de camions de pompiers. Le tout à proximité d’une des concessions de pétrole gérées par la société canadienne Vermilion… Il n’en a pas fallu plus pour que les membres du collectif Non au gaz de schiste 91 tirent la sonnette d’alarme ce dimanche matin : « Alerte vers Vert-le-Grand, un grave incident s’est produit cette nuit sur le site de Vermilion.⇒⇒⇒⇒

 

Les commentaires sont fermés.