Et si EDF, entreprise publique d’électricité française, exploitait discrètement des puits de gaz de schiste aux États-Unis ? Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il s’agit là d’un scénario bien réel. Alors qu’elle appartient à un État qui a interdit la fracturation hydraulique sur son propre territoire en raison des risques environnementaux, EDF a décidé d’adopter une politique exactement inverse, en achetant des puits de gaz de schiste en Pennsylvanie et au Texas.⇒⇒⇒⇒

Les commentaires sont fermés.