Au nom de la lutte contre le réchauffement climatique, la candidate démocrate Hillary Clinton a exprimé mardi 22 septembre son opposition au projet d’oléoduc géant Keystone qui doit permettre d’acheminer en plus grandes quantités vers le golfe du Mexique, cœur de l’industrie pétrochimique américaine, le pétrole tiré des sables bitumineux de la province canadienne de l’Alberta. ⇒⇒⇒⇒

 

Les commentaires sont fermés.