Les risques de l’exploitation des gaz de schiste prennent une allure très concrète en Oklahoma. Les grandes plaines de l’Etat, qui subissaient jusqu’à récemment seulement deux séismes par an, en éprouvent désormais deux par jour. Avec une coupable toute désignée: la fracturation hydraulique pour récupérer des hydrocarbures. ⇒⇒⇒⇒

 

Les commentaires sont fermés.