Exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels : les déclarations politiques doivent être suivies d’effet

Publié: 15janvier par sebasta dans Actualité, HYDROCARBURES NC, LES PERMIS, Les Permis d'Alès, Les Permis en France
Tags:, , , , , ,

Montreuil le 14 janvier 2016 – Interrogée hier à l’Assemblée nationale, Ségolène Royal a annoncé que la France n’accorderait plus de permis de recherche d’hydrocarbures conventionnels sur son territoire. Cette annonce va dans le sens des demandes des Amis de la Terre pour répondre à l’urgence climatique. En effet, pour limiter le réchauffement climatique en-dessous du seuil de non-retour, plus de trois quart des réserves prouvées en combustibles fossiles (charbon, gaz et pétrole) doit rester dans le sol (1).

arton2251

Une loi à clarifier pour passer des paroles aux actes

Ségolène Royal a complété son annonce en affirmant que l’exploration et l’exploitation des gaz et pétrole de schiste n’étaient pas autorisées puisque la fracturation hydraulique, seule technique à ce jour éprouvée pour exploiter ces hydrocarbures non conventionnels, était interdite en France par la loi du 11 juillet 2011. Mais cette loi est plus qu’ambiguë : si elle interdit le moyen, la fracturation hydraulique, elle n’en donne pas de définition claire et n’interdit donc pas en tant que tel l’exploration des gaz et pétrole de schiste.

La suite sur : http://www.amisdelaterre.org/Exploitation-des-hydrocarbures.html?platform=hootsuite

 

Les commentaires sont fermés.