A déguster avec modération !

C’est une déclaration qui intervient trois jours après l’annonce d’une mobilisation anti-gaz de schiste le 28 février prochain dans le Gard et à quelques jours de la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise sur un recours du groupe pétrolier. Le permis de Montélimar, qui lui avait été accordé, avait été abrogé en 2011. Il concerne plusieurs départements (Drôme, Ardèche, Vaucluse, Gard, Hérault) sur des milliers de kilomètres carrés. Patrick Pouyanné, le PDG de Total, cherche désormais le consensus, il l’a dit ce mardi 19 janvier lors d’un entretien chez nos confrères d’Europe 1 : ⇒⇒⇒⇒

 

Les commentaires sont fermés.