Citoyens et élus manifesteront dimanche 28 février à Barjac. Objectif : réaffirmer leur opposition à l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste.

Suite à l’appel à mobilisation des collectifs impactés par le permis de Montélimar, dont Total a récupéré l’autorisation d’explorer (lire ici), le collectif Basta!Gaz Alès appelle élus et citoyens à se rassembler en masse.

EnteteBarjac

Pour cela, les anti avancent des arguments sans appel. Ils expliquent notamment qu’Alès Agglo est lourdement impactée par le permis de Montélimar : « avec près des 2/3 des communes se trouvant sur son périmètre, un courrier a été envoyé à toutes les communes d’Alès Agglo ainsi qu’à tous les conseillers communautaires pour les informer ». Plus largement, les opposants au gaz de schiste signalent que le Gard est le département le plus touché par ce permis.

De plus, avec les trois autres permis Plaine d’Alès, Bassin d’Alès et Navacelles, « la moitié du département est couvert par des permis de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux », assure le collectif. Ce dernier demande aux élus de prendre position vis à vis du permis de Montélimar en votant des voeux (comme le Conseil régional le 18 Janvier), des motions (comme la commune gardoise de Roquedur le 20 janvier) ou des arrêtés visant à s’opposer à cette « activité délétère » pour l’environnement et le climat.

En parallèle, le collectif Basta!Gaz Alès sera présent sur les marchés d’Alès tous les lundis matin, place de l’Abbaye et samedi 20 Février au marché de l’Abbaye. Dimanche 28 février, des animations sont prévues dès 11h à Barjac avant la marche militante à 14h.

Source : http://www.objectifgard.com/2016/02/19/gaz-de-schiste-les-antis-se-preparent-avant-le-grand-rassemblement-du-28-fevrier/

Le communiqué de presse original : 20160208CommPressMobilisationBarjac

Les commentaires sont fermés.