Les opposants appellent à manifester dimanche 28 février à Barjac, dans le Gard.

Les militants anti-gaz de schiste disent attendre 5 000 personnes, dimanche 28 février à Barjac (Gard). La décision du tribunal de Cergy-Pontoise, le 28 janvier, a redonné du tonus à des collectifs qui, de l’aveu d’un de leurs piliers, Sébastien Espagne, étaient « en veille » depuis quelques mois.

cenestpasfini

Le tribunal a rouvert une porte qu’ils croyaient refermée en annulant l’abrogation du permis d’exploration de Montélimar. Le groupe Total, titulaire du permis, n’ayant pas annoncé qu’il utiliserait la fracturation hydraulique, l’État n’avait pas à abroger ce permis, indique en substance la justice.

La suite sur : http://www.midilibre.fr/2016/02/26/gaz-de-schiste-la-mobilisation-reprend,1292126.php

Les commentaires sont fermés.