Plusieurs associations de la région Nord-Pas de Calais avaient appelé, samedi 27 février, à une mobilisation citoyenne, dans le centre ville de Lille, contre les projets climaticides. Les organisateurs voulaient soutenir les rassemblements de Notre-Dame-des-Landes contre la construction d’un nouvel aéroport, et de Barjac contre l’exploitation des gaz de schiste. Ils considèrent qu’après la signature de l’ Accord de Paris lors de la COP 21, le gouvernement français doit se mettre en cohérence avec les objectifs publiquement affichés sur le climat – et fermer définitivement la porte à l’exploitation des gaz de schiste et gaz de couche.

Lille« Alors que deux forages sont déjà autorisés dans notre région (Avion et Divion) pour le gaz de couche, dit Christine Poilly, membre du collectif Houille-Ouille-Ouille 59/62, nous devons nous mobiliser pour empêcher le renouvellement des permis arrivant à échéance, dont celui du Valenciennois. Après la COP 21, ajoute-t-elle, nous disons plus fermement non au pétrole, non aux gaz de schiste et de couche, ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain ! »

Le cortège des manifestants s’est dirigé, sous le regard bienveillant de la police, vers le parvis de l’Opéra de Lille, où les responsables d’associations se sont exprimé.

La suite sur : http://www.reporterre.net/A-Lille-les-militants-unissent-les-luttes-ecologiques-et-sociales

Les commentaires sont fermés.