Deux excellents articles du très bon site Observatoire des multinationales sur les projets gaziers de la commission européenne pendant et après la COP21.

logo-observatoire-fr

C’est en fait un seul article en 2 parties.

  • La première partie traite du méga projet de gazoduc géant Corridor Sud permettant d’avoir une nouvelle source d’approvisionnement en gaz venant d’Azerbaïdjan afin de contourner l’écueil russe. Vinci est sur le coup évidemment, la commission européenne ferme les yeux sur les droits de l’homme et ses engagements écologiques, bref de quoi vous faire hérisser le poil !

En ligne : http://multinationales.org/De-la-mer-Caspienne-a-la-Mediterranee-un-projet-de-gazoduc-geant-symbolise-les

En pdf : De la mer Caspienne à la Méditerranée, un projet de gazoduc géant symbolise les reniements de l’Europe – Observatoire des multinationales

  • La deuxième partie remet dans une perspective plus globale ce projet de gazoduc en expliquant l’orientation clairement pro énergies fossiles de la commission européenne. Gazoducs, terminaux méthaniers sont les projets financés par cette dernière pour recevoir le gaz souvent non conventionnel d’Australie (CBM) ou des États-Unis (gaz de schiste). Ici c’est Total, Engie ou EDF qui se taille la part du lion.

En ligne : http://multinationales.org/Comment-la-Commission-et-les-industriels-cherchent-a-imposer-le-gaz-de-schiste

En pdf :Comment la Commission et les industriels voudraient imposer le gaz (de schiste) aux Européens – Observatoire des multinationales

Les commentaires sont fermés.