Un projet de stockage d’électricité par méthanation sur le port de Marseille

Publié: 30mars par sebasta dans Actualité, ENERGIE ET CLIMAT, Le gaz de schiste?, Transition énergétique
Tags:, , , , , , , ,

Plutôt que d’installer un port méthanier dans la région de Marseille pour accueillir le gaz de schiste américain, voici un projet intéressant rapporté par une brève de Romandie.com. On vous a déjà parlé de Méthanation (https://fr.wikipedia.org/wiki/Méthanation) sur BastagazAles.fr notamment dans un précédent article : https://bastagazales.fr/2014/11/02/methanation-le-gaz-2-0/

methan10

GRTgaz va développer sur le Port de Marseille un projet de stockage d’électricité sous forme de gaz

Marseille – GRTgaz et le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) ont annoncé mercredi la prochaine installation au sein de la pépinière Innovex située sur le port du démonstrateur Jupiter 1000, un projet de conversion et de stockage de l’électricité sous forme de gaz.

Le démonstrateur, le premier installé dans cette zone du port destinée à l’accueil de projets au stade pré-industriel, sera le premier projet dit Power to gas relié au réseau de transport de gaz en France, précisent GRTgaz et le Port dans un communiqué commun.

Ce projet unique en France permettra d’étudier la validité technico-économique du procédé et de faire émerger une nouvelle filière de production de gaz renouvelable à l’horizon 2030, ajoutent-ils.

L’idée derrière le Power to gas est de pouvoir stocker l’électricité produite par les énergies renouvelables intermittentes (éoliennes par exemple) en produisant de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. Ce dernier gaz peut ensuite être combiné à du dioxyde de carbone pour obtenir du méthane de synthèse, aux propriétés identiques à celles du gaz naturel: le gaz ainsi produit peut ensuite être réinjecté dans le réseau de transport.

Le +Powert to gas+ favorise le développement des énergies renouvelables en facilitant l’équilibrage des réseaux électriques et en valorisant les surplus de production, résument les porteurs du projet, qui associe, outre GRTgaz et le Port, Atmostat, CNR, le CEA, Leroux & Lotz Technologies, McPhy Energy et TIGF.

Le démonstrateur devrait être mis en service en 2018. Le montant du projet s’élève à 30 millions d’euros et est subventionné à hauteur d’un tiers par l’Union européenne, l’État et la région Paca.

Source : http://www.romandie.com/news/GRTgaz-va-developper-sur-le-Port-de-Marseille-un-projet-de-stockage-delectricite-/690178.rom

Les commentaires sont fermés.