Alors qu’un séisme record a secoué une partie de l’État de l’Oklahoma où la production pétrolière et gazière est très présente, samedi, la pression monte afin que les eaux usées provenant de l’industrie cessent d’être entreposées très profondément dans le sol. ⇒⇒⇒⇒

PC_160903_ue8sx_petrole-oklahoma-etats-unis_sn635

Les commentaires sont fermés.