Selon la Française de l’énergie, le gaz de charbon constitue une richesse non exploitée dans le sol lorrain permettant, s’il est extrait, de pouvoir être redistribué dans la région. Mais c’est aussi une ressource qui pourrait séduire des industriels souhaitant implanter leur activité dans le bassin. Car cette énergie, à la différence du gaz domestique importé de Russie, Norvège, et même des pays du Golfe, est constituée de 96 % de méthane, contre 93 % actuellement, d’où un plus haut pouvoir calorifère. À Lachambre, la PME Lorraine a loué, à des agriculteurs, un terrain d’un peu plus d’un hectare, sur lequel elle est en train de bâtir une plateforme d’exploitation. Explications. ⇒⇒⇒⇒

#BastagazAles

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.