En toute discrétion, le projet de loi sur l’arrêt de la production des hydrocarbures, a été remanié dans un sens plus favorable aux industriels.

Les associations de défense de l’environnement sont furieuses. Le projet de loi « mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels », transmis à l’Assemblée nationale le 6 septembre, après son adoption en conseil des ministres le même jour n’est pas tout à fait semblable que celui qui était jusqu’alors évoqué par le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot. Il diffère aussi des dernières versions qui avaient circulé. ⇒⇒⇒⇒

 

Les commentaires sont fermés.