Les secteurs extrêmement polluants continuent de recevoir des aides publiques, malgré les engagements européens. D’après une étude du Réseau action climat publié jeudi, parmi ces subventions, les aides «directes» seraient toujours de 4 milliards d’euros par an.

Lire la suite

#BastaGaz

#BastaGazAles

Les commentaires sont fermés.