Le comité anti-gaz de schiste, appelé comité des 22, a repris de l’activité immédiatement après l’annonce d’Ahmed Ouyahia et s’attelle à mobiliser pour tenter de faire renoncer le gouvernement à son projet.

L’annonce, pour le moins inattendue, faite avant-hier par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, relative à l’autorisation d’exploitation du gaz de schiste, est très mal accueillie par les habitants d’In Salah, farouchement opposés à cette option. ⇒⇒⇒⇒

 

Manifestation, en 2015, des populations d’In Salah contre l’exploitation du gaz de schiste. © Archives Liberté
#BastaGaz   #BastaGazAles

Les commentaires sont fermés.