Archives de la catégorie ‘Gaz de houille ou de couche’

Les 37 plus grandes banques internationales en 2016 ont réduit leurs financements directs aux énergies fossiles de 22% par rapport à 2015. Si ce premier pas est à saluer, des efforts reste à faire dans le choix des entreprises qu’elles soutiennent.⇒⇒⇒⇒

Communiqué de presse des Collectifs contre les pétroles et les gaz de schiste et de couche.

Lire la suite ….

 

 

 

Deux excellents articles du très bon site Observatoire des multinationales sur les projets gaziers de la commission européenne pendant et après la COP21.

logo-observatoire-fr (suite…)

DIMANCHE 28 FÉVRIER À BARJAC (30)
Gd RASSEMBLEMENT CITOYEN
CONTRE LES GAZ ET PÉTROLE DE SCHISTE ET DE COUCHE

Ce rassemblement se fera dans la non-violence, la bonne humeur, en toute convivialité et en chansons. 

Lire la suite en cliquant sur l’affiche.

AFFICHE BARJAC 28-02-2016

 

 

https://i0.wp.com/static.blog4ever.com/2012/01/636480/u.gifne information qui ne va sans doute pas faire les gros titres des chaînes d’info en continu.

A LIRE ET DIFFUSER UN MAX, AVERTISSEMENT TRES SERIEUX

⇒⇒⇒⇒

 

Une station de pompage et une station de traitement d’eaux minières, gérées par le BRGM responsable de la gestion des mines après l’arrêt de leur exploitation, ont été installées sur la commune de Freyming-Merlebach. Ce pompage permet notamment de limiter les remontées d’eau de la nappe et de préserver les terrains et les habitations en surface. Visite de ce dispositif innovant, troisième et dernier de ce genre mis en service sur le bassin houiller lorrain. ⇒⇒⇒⇒

Ce mercredi 8 juillet, European Gas Limited (EGL), la société qui veut exploiter le gaz de houille en France, change de nom pour devenir la Française de l’Energie. Un nom symbolique pour montrer qu’EGL a fait fi de ses anciennes racines australiennes à la faveur d’un actionnariat principalement français et d’une implantation locale en Lorraine. Depuis 2009, cette PME a pour ambition d’exploiter le méthane contenu dans les veines de charbon du sous-sol français, à commencer par l’est et le nord de la France. En 2012 et 2013, Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, vantait cette ressource qui permettrait de fournir 10 ans de consommation de gaz à la France.⇒⇒⇒⇒