Archives de la catégorie ‘Ils interpellent’

Samedi 10 mars à l’espace Lienhart d’Aubenas à partir de 19h, les collectifs opposés au gaz de schiste de la Drôme, du Gard et de l’Ardèche fêteront en musique leurs 7 années de lutte couronnées par l’abrogation, l’annulation, le rejet ou le non-renouvellement de tous les permis ou demandes de permis de recherche d’hydrocarbure situés dans le quart sud-est de la France.

Après ces 7 années d’une mobilisation farouche et déterminée contre ces projets aberrants et dévastateurs pour les régions impactées et pour le climat, les collectifs opposés au gaz de schiste invite tous les militants à venir célébrer cette bataille gagnée ensemble sur le terrain depuis le rassemblement de Villeneuve de Berg en février 2011 à celui de Barjac en 2016.

Aujourd’hui, le Sud-Est de la France, grâce à la mobilisation citoyenne, est débarrassé de tout permis d’exploration et de recherche d’hydrocarbures[1]. Dans le Gard, les permis de Bassin d’Alès, de Plaine d’Alès, de Navacelles et de Montélimar sont tombés un à un face à la détermination de la population et à la qualité de l‘expertise développée par les collectifs.

Le collectif Basta!Gaz Alès, présent dans ce mouvement depuis février 2011, remercie à cette occasion la population et les élus qui ont apportés leur soutien tout au long de ce combat.

Cette fête sera animée par plusieurs des artistes engagés dans cette lutte :
– Des chanteurs : Jofroi, Hélène Deschamps, Jo Figaro
– Des concerts : les Souliers à Bascule, Manbouss, Libertrad et associés

Nous profiterons de cette soirée pour dire que si la lutte se termine ICI, elle continue AILLEURS et que nous restons fidèles à notre devise “Ni aujourd’hui, Ni demain, Ni ici, Ni ailleurs”. 

Dans le Bassin parisien, en Haute Savoie, en Languedoc, en Lorraine, Nord/Pas-de-Calais et dans le Sud-Ouest des permis sont en cours de validité, des demandes sont instruites, des forages ont déjà eu lieu et pourraient se poursuivre. Nos collectifs opposés au gaz et huile de schiste et de charbon continueront d’apporter leur soutien aux militants de ces régions.

Entrée gratuite.
Stand du Collectif 07 Stop Gaz de Schiste
Stand du Collectif Ardèche OUI à la Transition Énergétique & Écologique.
Buvette et camions restauration sur place (local et bio).

No Gazaran !

NI ICI NI AILLEURS NI AUJOURD’HUI NI DEMAIN

Communiqué de presse à télécharger : 20180305CommuPressVictoire

Voici le courrier envoyé par les collectifs à M. Denis Bouad, président du conseil départemental du Gard, afin que la collectivité territoriale se joigne à l’appel de la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer suite à la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise restituant le permis de Montélimar à Total.

L’objectif est que le département du Gard s’engage dans une intervention en appel, comme son voisin ardéchois, auprès de la cour d’appel administrative de Versailles.

Ce courrier a été signé par 15 collectifs et un inter-collectif gardois.

(suite…)

(suite…)

Bandeau_300dpi

Près de 5% des réserves mondiales de pétrole sont situées en Méditerranée. À court terme, près de la moitié de sa surface totale est concernée par l’exploitation et l’exploration d’hydrocarbures : les gouvernements accordent sans cesse de nouveaux permis, et les compagnies gazières et pétrolières sont prêtes à y installer leurs plateformes de forage.On se souvient de l’impact de la fuite de pétrole, sur la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique, qui avait dévasté les fonds marins et les zones côtières, en particulier en Louisiane.

Forer la Méditerranée, c’est la condamner à mort : mer fermée, son écosystème entier serait définitivement détruit par une possible marée noire. Or cette perspective n’a malheureusement rien d’improbable : la Méditerranée est une zone de forte activité sismique.

(suite…)

Pour ceux qui ne connaissent pas Édouard, il faut absolument lire ce billet, pour ceux qui le connaissent vous le retrouverez inamovible dans ces mots. Florilège des édouarderies barjacoises, y’a pas de doutes, c’est vraiment lui !

Mon village se mobilise contre Total à la recherche de gaz de schiste sous nos pieds

(suite…)

Petit agacement du matin :

Dans la #LaMatinale de France Inter, Christian Jacob, chef de file des députés Les Républicains a tenu les propos suivants :

Je pense qu’il faut maintenir ma loi et l’appliquer jusqu’au bout. Cette loi permet deux volets, c’est-à-dire l’interdiction de la fracturation hydraulique, mais en même temps elle autorise la recherche sous contrôle public et ce volet-là n’a jamais été mis en application.

Il ne faut pas être dans l’obscurantisme, c’est-à-dire qu’aujourd’hui on parle du gaz de schiste sans savoir exactement ce qu’il y a comme réserves, est-ce qu’elles sont exploitables ou non.

Donc moi je suis contre la fracturation hydraulique parce que je pense qu’il y a beaucoup trop d’incertitudes autour de ce procédé, mais, en même temps, il faut autoriser la recherche sous contrôle public, et ce volet n’est pas appliqué, et c’est ça que je regrette.

Désolé M. Jacob mais nous ne sous-entendons pas la même chose que vous en terme d’obscurantisme :

(suite…)

COMMUNIQUE DE PRESSE DES COLLECTIFS ORGANISATEURS DU RASSEMBLEMENT DE BARJAC

barjac_2016

(suite…)