Archives de la catégorie ‘solidarité internationale’

« Nous avons troqué le gaz de schiste contre les jardins potagers »

par Hacina Zegzeg

Hacina Zegzeg était annoncée dans diverses rencontres à Paris, Lille, Lyon et Marseille, ces dernières semaines pour témoigner de la lutte à In Salah. Elle n’a pu finalement s’y rendre car le régime algérien a refusé de lui délivrer son passeport. A défaut de pouvoir être présente, elle a envoyé ce texte.

arton5514-1c9f4 (suite…)

DSCN0411b (suite…)

A ne pas louper sur France Inter à 6h20 dans le 5/7, lundi 7 Mars, un reportage sur In Salah la rebelle qui se mobilise contre les gaz de schiste.

in-salah-9f9ac

©Farid/Liberté

(suite…)

Claude nous transmets le message de soutien des collectifs allemands qui se sont réunis la semaine dernière à Osnabrück et plus particulièrement de Rozenn qui avait participé à la rencontre internationale qui s’était tenue à Saint Christol les Alès, il y a juste deux ans.

Gaz-de-schiste-allemagne1

Message de Rozenn :

(suite…)

Courrier adressé:
au Gouvernement français,
à Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie
secretariat.chefcab@developpement-durable.gouv.fr
Objet : Ne rendez pas à Total le permis de Montélimar !

Madame la Ministre,

Nous menons activement campagne, partout dans le monde, contre le développement des hydrocarbures (tels que les pétrole et gaz de schiste, le tight gas, et le gaz en couche de charbon appelé aussi coal bed methane), des hydrocarbures extraits usuellement avec la technique de la fracturation hydraulique, plus connue sous le nom de fracking. A l’échelle planétaire, les groupes et collectifs opposés au fracking font face aux mêmes problèmes et sont confrontés aux mêmes arguments spécieux – des arguments souvent sans fondement scientifique et peu fiables d’un point de vue économique. (suite…)

La genèse

Tout a commencé il y a une dizaine d’années quand l’Agence américaine de l’énergie a publié une étude dans laquelle l’Algérie était classée troisième au monde pour ce qui est des réserves de gaz de schiste, qu’elle avait estimées à près de 20 000 milliards de m3. Disons tout de suite que ce sont là des chiffres fantaisistes : la même agence, en utilisant les mêmes techniques d’appréciation, s’est trompée dans un rapport de un à cinq pour ce qui est des réserves de la Pologne.⇒⇒⇒⇒

Des centaines de militants, venus de toutes parts d’Algérie (Ain Salah, Ouergla, Gherdaïa, Alger etc.), ont tenu, jeudi passé à Batna, un sit-in, place de le liberté (centre-ville), pour réaffirmer leur position : la demande pressente de publication d’un décret présidentiel abrogeant la décision d’exploration du gaz de schiste…

Lire la suite…