Archives de la catégorie ‘loi du 13 juillet 2011’

Petit agacement du matin :

Dans la #LaMatinale de France Inter, Christian Jacob, chef de file des députés Les Républicains a tenu les propos suivants :

Je pense qu’il faut maintenir ma loi et l’appliquer jusqu’au bout. Cette loi permet deux volets, c’est-à-dire l’interdiction de la fracturation hydraulique, mais en même temps elle autorise la recherche sous contrôle public et ce volet-là n’a jamais été mis en application.

Il ne faut pas être dans l’obscurantisme, c’est-à-dire qu’aujourd’hui on parle du gaz de schiste sans savoir exactement ce qu’il y a comme réserves, est-ce qu’elles sont exploitables ou non.

Donc moi je suis contre la fracturation hydraulique parce que je pense qu’il y a beaucoup trop d’incertitudes autour de ce procédé, mais, en même temps, il faut autoriser la recherche sous contrôle public, et ce volet n’est pas appliqué, et c’est ça que je regrette.

Désolé M. Jacob mais nous ne sous-entendons pas la même chose que vous en terme d’obscurantisme :

(suite…)

Jean-Louis Schilansky, Président de l’Union Française de l’Industrie Pétrolière (UFIP), ne préjuge pas de la politique de la nouvelle ministre Ségolène Royal mais souhaite qu’elle redonne de la visibilité à l’exploitation pétrolière et qu’elle applique totalement la loi de juillet 2011 sur le gaz de schiste.

En savoir plus http://www.usinenouvelle.com/article/segolene-royal-doit-revenir-sur-le-dossier-du-gaz-de-schiste-selon-jean-louis-schilansky.N253314

Après un long silence sur la question du gaz de schiste, Montebourg revient dans le débat public en déclarant le jeudi 23 janvier, sur la radio d’Europe 1, vouloir « convaincre » François Hollande «d’avancer sur la recherche de techniques propres à l’exploitation écologique du gaz de schiste» (1)

Le retour du ministre du redressement productif est loin d’être surprenant, il participe à une stratégie patiemment mise en place visant à se servir de la problématique environnementale pour rendre acceptable la recherche du gaz de schiste et à terme son exploitation.

Acte 1 – le gaz de schiste écologique (suite…)

Alors que l’UE vient d’ouvrir la porte à l’exploitation du gaz de schiste, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, est sorti jeudi de six mois de silence sur cette question, en affirmant vouloir « convaincre » François Hollande « d’avancer sur la recherche » de techniques « propres » pour une « exploitation écologique ».

« J’espère convaincre le président de la République d’avancer sur la question de la recherche », a-t-il déclaré à Europe 1. Arnaud Montebourg n’avait plus abordé publiquement la question hypersensible du gaz de schiste depuis la polémique qu’il avait suscitée en juillet en plaidant pour une exploitation « écologique ».

La suite sur :
http://www.midilibre.fr/2014/01/24/gaz-de-schiste-montebourg-veut-avancer-sur-la-recherche-de-techniques-propres,812941.php

 

(suite…)

(suite…)

(suite…)