Articles Tagués ‘Alaska’

La décision historique de Washington d’ouvrir 90% des eaux littorales des Etats-Unis à l’exploitation du pétrole et du gaz offshore, comporte de nombreuses inconnues et pourrait être remise en question en cas de départ de Donald Trump.

Donald Trump a donc sorti l’artillerie lourde. Conformément à ses promesses de campagne, le président américain a décidé d’ouvrir grand les vannes à une exploitation pétrolière et gazière offshore massive sur le territoire des États-Unis.

⇒⇒⇒⇒

 

16 janvier 2016 | Par Iris Deroeux

La catastrophe environnementale qui se déroule actuellement en Californie oblige les États-Unis à ouvrir les yeux sur les dégâts causés par l’exploitation massive de gaz naturel et le cadre juridique insuffisant qui l’entoure.

De notre correspondante à New York (États-Unis). – L’industrie du gaz n’avait jamais connu de catastrophe de cette ampleur aux États-Unis. Et ce type d’événement se reproduira si rien ne change, alertent les experts interrogés par Mediapart. Devant faire face à une fuite de méthane colossale sur l’un de ses sites de stockage de gaz, la Californie traverse en effet une crise écologique majeure, qui relance le débat sur la production de gaz naturel d’origine fossile, les règles qui l’entourent et les mécanismes de surveillance insuffisants de l’industrie.

(suite…)

La pétrolière Shell a annoncé mardi avoir finalement lancé son forage en vue d’exploiter du pétrole en plein coeur de la mer de Chukchi, en Arctique. Cette région, qui subit déjà les effets des bouleversements climatiques, pourrait d’ailleurs devenir le nouvel eldorado de l’industrie des énergies fossiles, malgré les risques environnementaux.⇒⇒⇒⇒

Une série de nouvelles études conclut que la hausse récente du nombre de tremblements de terre aux Etats-Unis, notamment dans l’Oklahoma, serait directement liée à l’exploitation du gaz de schiste.

On savait depuis longtemps que les forages de puits de pétrole, ou la fracturation hydraulique, pouvait provoquer des petits séismes. Mais le phénomène prend une ampleur inattendue, expliquent des travaux publiés dans la revue Science.

Lire la suite…….

Faute de banquise, les morses se rassemblent de plus en plus nombreux chaque année sur des îlots du nord ouest de l’Alaska ne sachant plus où aller…

By30mGIIIAE4lyk

http://www.independent.co.uk/environment/35000-walrus-gather-ashore-on-northwest-alaska-beach-for-a-rest-9766616.html?source=fb&subsource=20141001stafb02&utm_source=gpeace&utm_medium=fb&utm_campaign=20141001stafb02

alaska10

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a déposé une nouvelle demande de permis d’exploration dans la mer des Tchouktches, en Alaska, disant vouloir garder ses options ouvertes pour de potentiels forages dans cette région en 2015. Shell avait participé au développement de l’extraction pétrolière en Alaska dès les années 1950, avant de s’en retirer en 1997, puis d’y réinvestir ces dernières années. Le groupe a procédé à ses premiers forages en 2012 sur deux puits en mer de Beaufort et en mer des Tchouktches. Les forages au large de l’Alaska restent très critiqués par les défenseurs de l’environnement qui les jugent risqués.

http://www.lemonde.fr/planete/breve/2014/08/29/shell-demande-des-permis-de-forage-en-alaska_4479170_3244.html